Merci Michel Gilbert !

On remonte à il y a un an à Ferme-Neuve…

Ce weekend-là, j’ai eu la chance de rencontrer un homme qui aura changé beaucoup de chose dans ma vie. Ici, je ne nommerai aucun nom dans les passages un peu plus plate, mais je pense que tous et chacun comprendront l’essentiel de mon message.

La fin 2015 et début 2016 n’ont pas été de tout repos de mon coté. Je sortais d’un parcours houleux dans l’industrie. Je sortais d’un passage plus négatif, mais ou en bout de ligne, j’avais énormément appris par la suite. Celui de se faire respecter, de respecter les autres et d’avoir de la compétition saine.

Je remontais la pente avec des gens de qualités, des employeurs compréhensifs et qui m’ont aidé et supporté. Bref, je voyais 2016 et les années futures d’un bon oeil.

Grâce à LHJDC, mes collègues et moi avons (en équipe) réussi en seulement quelques mois à bâtir quelque chose de solide… Une entité, une fierté et un branding solide au Québec avec le transport.

En juin, j’ai quitté six mois pour la superbe équipe et entreprise de Transport Magazine. Un homme, Michel Gilbert, un très grand homme, m’a approché, fait confiance et ouvert les portes de l’industrie du transport.

Non elle ne s’était pas fermée devant moi, mais il y avait tentative de sabotage de ma personne par des gens toxiques. J’ai tout entendu… J’avais mal au cœur et j’étais un peu anxieux!

Michel, je veux te rendre hommage. Nous avons réussi à imposer du respect partout dans l’industrie au Québec, en faisant comme je fais maintenant avec LHJDC, de l’animation de qualité et avec beaucoup de sagesse. Michel, tu m’as présenté à tout le monde… Depuis 2011 que je cogitais dans le domaine, depuis 2014 que j’avais une présence dans l’industrie avec les médias, mais c’est avec l’importance de TM que j’ai vu ce que c’était les média.

Si maintenant, grâce à toi, je peux saluer tout le monde dans l’industrie, obtenir des confidences, appelez tout le monde… Se permettre de brasser la cage, c’est grâce à toi.

En décembre dernier, on arrêtait. J’avais besoin de me reposer, car j’étais fatigué… Je venais de comprendre ce que le regretté Jacques Plante avait à endurer avec les rapaces un peu partout. Faut croire que Jacques avait beaucoup plus de caractère que moi, car se dernier ne flanchait jamais devant les innocents.

Moi, j’avais besoin de repos. L’amitié a fait que Daniel et moi avons décidés ensemble de reprendre le collier…

Maintenant, LHJDC est devenu la référence dans l’industrie. Les gens se sont attachés à notre marque de commerce, à notre philosophie d’entreprise… Les ccmpagnies nous font confiance, mais surtout ce qui est le plus important… Les chauffeurs!

De mon coté, je t’en dois beaucoup. Tu t’es retiré? Oui…

Par contre, encore une fois samedi, tu étais au rendez-vous avec mille et un plan pour moi.

Respect, Michel Gilbert ! T’es un vrai!

Merci…

Francis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


CAPTCHA Image
Reload Image

WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien