L’ouragan Michael élevé en catégorie 2

L’ouragan Michael survolait mardi matin des eaux chaudes où il risque de piger encore plus de puissance avant de frapper le nord-est de la Floride.

La tempête générait mardi matin des vents soutenus de 145 kilomètres/heure et filait vers le nord à 12 kilomètres/heure. Ses vents pourraient s’intensifier au cours des prochaines heures et souffler à 180 kilomètres/heure en fin de journée mardi.

Michael se trouvait à 675 kilomètres au sud de Panama City. Il pourrait toucher terre mercredi.

L’ouragan a matraqué l’ouest de Cuba, où il a déversé lundi une trentaine de centimètres de pluie.

Le gouverneur de la Floride, Rick Scott, a mis en garde contre un «ouragan monstrueux» accompagné de vents violents, d’une onde de tempête et de pluies diluviennes. Il a proclamé un état d’urgence dans 35 comtés et mobilisé des centaines de membres de la Garde côtière. Les péages ont été abolis sur les autoroutes pour encourager la population à évacuer.

Les responsables du Salvador, du Honduras et du Nicaragua font état de 13 morts. Un garçonnet manque aussi à l’appel au Guatemala. Les précipitations abondantes sont attribuées à une zone de basse pression à laquelle Michael a possiblement contribué.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


CAPTCHA Image
Reload Image

WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien