Des camions électriques sans chauffeur sur les routes de Suède

Les camions électriques sans conducteur Einride sont depuis peu à l’essai sur la route, en Suède. Ces boîtes sur roues, appelées T-Pods, sont mues par des moteurs électriques et leur autonomie de 200 km les rend déjà utiles sur de petites distances. Elles circulent pour le moment dans un périmètre restreint dans une zone industrielle de Jönköping.

C’est une ville importante pour le transport routier. ,Jönköping est située à peu près au centre de la partie la plus peuplée de la Suède, à une intersection reliant les trois principales villes côtières de du pays, Malmö, Göteborg et Stockholm. Jönköping elle-même compte environ 9800 entreprises, surtout des PME mais aussi des multinationales comme IKEA, Electrolux et Husqvarna.

Pas de chauffeur à bord

Einride travaille avec l’expéditeur logisticien DB Shenker et une vraie livraison a été effectuée hier. Durant les essais, les camions autonomes Einride font beaucoup de trajets entre des entrepôts. Mais à moyen terme, le PDG d’Einride dit que l’autonomie de seulement 200 km n’a pas d’importance puisque la compagnie compte installer des réseaux de recharge sur les longs axes routiers. Comme il n’y a pas de chauffeur à bord à nourrir, héberger et payer à l’heure planifier quelques arrêts en route règle le problème.

L’entreprise affirme dans un communiqué être la première au monde à avoir obtenu un permis routier pour tester un camion sans conducteur ni surveillant humain derrière le volant, dans la cabine. D’ailleurs, il n’y a ni volant ni cabine.

Fini le diesel, plus de CO2 ni de NOx

Sur un réseau pleinement intégré, Einride promet des coûts d’exploitation réduits de 60 %, compte tenu de l’élimination du chauffeur et du diesel. L’absence de cabine libère de l’espace et permet de mettre plus de marchandises. Les camions T-Pod ont une capacité de 20 tonnes et Einride compte en avoir environ 200 sur les routes d’ici la fin de 2020.

Ce système ferait aussi la transition du diesel à l’électricité, réduisant ainsi les émissions de CO2 et de polluants toxiques comme le NOx (oxydes d’azote),

Autonomes et supervisés à distance

Les T-Pods d’Einride sont «conduits» par un logiciel de conduite semi-autonome, mais supervisés par un humain, à distance, comme des drones, dans un centre de contrôle regroupant des opérateurs gérant chacun plusieurs camions. Les manoeuvres aux abords des entrepôts peuvent être faites par les opérateurs à distance si le camion est confus par un obstacle ou du trafic imprévus. Einride dit que dans un réseau intégré fonctionnant optimalement, chaque opérateur pourrait s’occuper de dix camions, réduisant ainsi la main-d’oeuvre.

Le véhicule a l’air d’un conteneur sur roues, note la compagnie. L’agence de presse Reuters trouve qu’il ressemble au casque des soldats de l’Empire dans Star Wars.

Mais il ressemble aussi au fantasme d’un directeur des ressources humaines : pas de chauffeurs à recruter ni à payer.

Einride n’exclut pas de vendre son savoir-faire à des constructeurs de camions : «Comme nous sommes d’abord une compagnie de logiciels et de systèmes d’exploitation, un partenariat avec un constructeur est une activité centrale à l’avenir», a dit le PDG d’Einride à l’agence Reuters, ajoutant qu’il espère une entente d’ici un an.

Texte et photo Reuters

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


CAPTCHA Image
Reload Image

WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien