Des camions blindés au Mexique.

Au Mexique, c’est très fréquent, il y’a des voitures qui roulent à toute vitesse pour se ranger près des camions pour les bloquer et les arrêter… Ensuite, les voleurs tirent avec des AK-47, détournent la cargaison et s’échappent. Cela semble sortir d’un film d’Hollywood, mais ça se produit quotidiennement sur les autoroutes du Mexique.

Ces risques et danger sur la route ont alimenté une nouvelle activité en plein essor alors que l’industrie du camionnage cherche à riposter… Bienvenue dans le monde des semi-remorques blindés. Jorge Coronel fait partie de ceux qui tentent d’arrêter ces vols sur les autoroutes, qui ont plus que doublé au Mexique depuis 2015 pour atteindre plus de 30 par jour, selon les chiffres de l’industrie du camionnage et du gouvernement mexicain. Coronel dirige une entreprise spécialisée dans le transport de marchandises de grande valeur telles que l’électronique, les appareils ménagers, les produits pharmaceutiques et les vêtements de luxe.

De nombreuses compagnies d’assurances opérant au Mexique n’assureront plus ce genre de transport s’ils ne sont pas transportés dans des véhicules capables de résister aux tirs de fusils d’assaut. “C’est un créneau en pleine croissance”, a déclaré Coronel à l’AFP. “C’est cher. C’est très cher. Mais les compagnies d’assurance exigent du matériel blindé pour des envois d’une valeur supérieure à un certain montant. »

Le Mexique est pris dans une spirale sans fin de crimes violents menés par ses puissants cartels de la drogue et d’autres gangs organisés. Premièrement, les criminels se livrent à des vols de carburant, ce qui a coûté des milliards de dollars à la compagnie pétrolière nationale Pemex. Maintenant, ils sont partout sur les autoroutes du pays. La police mexicaine a été informée de 11 425 vols à main armée contre des camionneurs en 2017, soit une moyenne de plus de 31 par jour. En 2018, il y avait 11 062 rapports de janvier à novembre – 33 par jour. Pour se protéger contre le fléau, des entreprises de camions blindés enduisent d’acier des semi-remorques et mettent des vitres à l’épreuve des balles aux fenêtres. Il en coûte environ 27 000 dollars pour équiper un camion afin de résister aux AK-47.

La suite :

http://livetrucking.al/mexican-truckers-fight-highway-robbery-armored-semis/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


CAPTCHA Image
Reload Image

WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien