Colère des Français : vers un blocage total du pays le 17 novembre 2018 ?

Via Reuters

Rien ne semble plus aller dans le « nouveau monde » d’Emmanuel Macron pendant que les impôts terriblement augmentés gâchent la croissance économique et le pouvoir d’achat, tandis que le chômage endémique et la dette publique abyssale poursuivent leur hausse interminable.

Alors que la France subit un taux de chômage deux fois plus élevé que celui des autres pays développés dont la plupart sont actuellement en situation de plein-emploi dont notre voisin l’Allemagne, la grogne populaire connaît un développement spectaculaire. Pire, la colère s’extériorise de plus en plus et l’accumulation de désespoir pourrait bien déboucher sur un « mai 1968 » carabiné en automne voire sur un « 1789 » nouvelle version.

Exaspérés de voir « leur Histoire piétinée, leur mode de vie ravagé, leur pays envahi, leur économie démolie, leur jeunesse anéantie, » de nombreux Français – disent-ils sur le terrain ou sur internet – pourraient ne pas attendre les élections européennes 2019 pour signifier leur mécontentement au gouvernement.

Ainsi est apparu sur les réseaux sociaux un appel à la mobilisation citoyenne générale le 17 novembre 2018 afin de bloquer le pays et d’exiger du gouvernement qu’il cesse par exemple la hausse vertigineuse des prix de l’essence et du diesel qui pénalise des millions de travailleurs et aggrave la précarité de nombreuses familles notamment en zone rurale.

Christine, Pierre, François, Claudine, Paul, Jacques, Estelle, Jean-Pierre, Théo, Gérard, Martine… – souvent retraités mais pas que – ils sont des milliers à expliquer sur les réseaux sociaux et avec une virulence rare combien ils n’en peuvent plus d’être des « pompes à fric » au service d’un « gouvernement incapable » et d’un « Etat défaillant ».

Fait notable, nombreux sont ceux qui précisent d’ailleurs que leur colère a passé un cap suite au refus d’Emmanuel Macron de célébrer militairement la victoire de 1918 y voyant une énième « entreprise de démolition » du pays. Plus significatif encore, la vague de mécontentement touche de plus en plus les anciens des Armées ou de l’Etat, très inquiets des rumeurs selon lesquelles Emmanuel Macron voudrait partager la force de dissuasion nucléaire et le siège permanent de la France à l’ONU avec l’Allemagne.

Tous ces développements mis bout à bout constituent malheureusement l’incubateur favorable à une réaction en chaîne nationaleque de plus en plus de citoyens pensent que l’Etat ne serait pas en mesure de contenir.

« L’Etat est incapable de contrôler quelques milliers d’islamistes qui pourrissent totalement notre pays, que pourrait-il faire si des centaines de milliers de Français investissaient les rues, bloquaient les routes et marchaient sur Paris ? » demande un internaute particulièrement remonté dans un groupe Facebook. En effet, la nature a horreur du vide et malheureusement la colère le remplit peu à peu, il paraît donc plus qu’urgent de prendre en compte les inquiétudes citoyennes.

 

source Rueters

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


CAPTCHA Image
Reload Image

WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien