Autoroute 35 – Le gouvernement du Québec concrétise le prolongement

Le ministre des Transports et ministre responsable de la région de l’Estrie, M. François Bonnardel, et le ministre responsable de l’Administration gouvernementale, président du Conseil du trésor et ministre responsable de la région de la Montérégie, M. Christian Dubé, sont heureux de confirmer l’approbation du dossier d’affaires de la phase III du prolongement de l’autoroute de la Vallée-des-Forts. 

Le gouvernement du Québec concrétise ainsi la poursuite d’un important lien autoroutier entre le Québec et les États-Unis afin d’améliorer la mobilité des personnes et des marchandises tout en augmentant la sécurité routière et la qualité de vie des riverains de la route 133.

Les premiers appels d’offres publics de la phase III seront lancés dans les prochains mois en vue d’entreprendre les travaux en 2020. Le coût global de la phase III est de 202,2 M$, incluant une contribution financière de 82 M$ du gouvernement du Canada dans le cadre du Nouveau Fonds Chantiers Canada – volet Infrastructures provinciales-territoriales – Projets nationaux et régionaux. 

À terme, l’autoroute 35 comptera deux voies par direction entre l’échangeur situé à Saint-Jean-sur-Richelieu et la frontière américaine pour rejoindre l’autoroute inter-États 89 (Interstate 89).

Citations

« Je suis heureux d’annoncer le lancement prochain des appels d’offres concernant la phase III du projet de prolongement de l’autoroute 35 entre Saint-Sébastien et Saint-Armand. Les travaux pourront commencer dès l’an prochain et devraient prendre fin en 2023. »

François Bonnardel, ministre des Transports et ministre responsable de la région de l’Estrie

« Le prolongement de l’autoroute 35 était très attendu par le milieu et nous avons agi rapidement pour concrétiser la phase III. Une fois ce lien réalisé, la qualité de vie des riverains de la route 133 sera améliorée tout comme la sécurité routière. De plus, les échanges touristiques et commerciaux seront facilités. »

Christian Dubé, ministre responsable de l’Administration gouvernementale, président du Conseil du trésor et ministre responsable de la région de la Montérégie

« Pour la région, il est essentiel de terminer rapidement ce lien entre le Québec et les États-Unis. Soutenir la vitalité économique et améliorer la sécurité des déplacements sont des objectifs importants pour votre gouvernement. »

Isabelle Charest, ministre déléguée à l’Éducation, ministre responsable de la Condition féminine et députée de Brome-Missisquoi

« J’entends les demandes des citoyennes et citoyens de ma région, et le parachèvement de cette autoroute sera l’aboutissement d’un projet bien attendu »

Claire Samson, députée d’Iberville

Faits saillants

  • Le prolongement de l’autoroute 35 a pour objectifs : 
    • de terminer un important lien autoroutier entre le Québec et les États-Unis pour améliorer la mobilité des personnes et des marchandises; 
    • d’améliorer la sécurité routière sur la route 133; 
    • d’améliorer la qualité de vie des riverains de la route 133; 
      • lors de la phase III, le trafic lourd sera dévié vers le nouveau tronçon de l’autoroute.
  • La phase III apparaîtra dans la catégorie « projets en réalisation » au prochain Plan québécois des infrastructures (PQI). 
  • Les travaux compris dans la phase III sont les suivants : 
    • le prolongement de l’autoroute 35 (deux voies par direction), à partir de la route 133 à Saint-Sébastien jusqu’à la jonction de la route 133 et des chemins Champlain et du Moulin à Saint-Armand (8,9 km); 
    • la construction d’un pont d’étagement au-dessus de la route 202 à Pike River; 
    • la construction d’un pont au-dessus de la rivière aux Brochets à Pike River; 
    • la construction d’un échangeur à la jonction de l’autoroute 35, du chemin Champlain et de la route 133 à Saint-Armand; 
    • la construction d’un carrefour giratoire à l’intersection de la route 133 et des chemins Champlain et du Moulin à Saint-Armand.
  • À ce jour, le gouvernement du Québec a investi environ 200 M$ pour les phases I et II, et le gouvernement du Canada a investi 44,3 M$. 
  • L’autoroute 35 est en service jusqu’à Saint-Sébastien depuis octobre 2014.

Liens connexes

Page Web du projet : transports.gouv.qc.ca

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


CAPTCHA Image
Reload Image

WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien