ALENA: «Je ne pense pas qu’on puisse en arriver à une entente» – Trump

Your ads will be inserted here by

Easy Plugin for AdSense.

Please go to the plugin admin page to
Paste your ad code OR
Suppress this ad slot.

Le président américain Donald Trump a peu d’espoir que les négociations sur l’Accord de libre-échange nord-américain (ALÉNA) aboutissent.

En marge d’un discours devant ses partisans à Phoenix, en Arizona, Donald Trump s’en est encore pris mardi à l’ALENA qu’il juge catastrophique pour les États-Unis.

«On s’est tellement fait exploiter. Ils ont tellement fait de bonnes ententes, particulièrement le Mexique» , a-t-il affirmé devant quelque 5000 personnes réunies au centre de conférence de Phoenix.

À maintes reprises depuis la campagne présidentielle américaine, M. Trump a brandi la menace d’une résiliation de ce traité entre les États-Unis, le Canada, et le Mexique. Estimant qu’il s’agit d’un «désastre», parce que contraire aux intérêts américains, Donald Trump a promis d’apporter des changements à l’ALENA ou de s’y retirer tout simplement.

«Je ne pense pas qu’on puisse en arriver à une entente, a affirmé le président républicain dans un discours aux allures de campagne électorale. Ultimement je pense qu’on va finir par annuler l’ALENA.»

Après avoir souvent critiqué le Mexique, le président républicain a depuis redirigé ses critiques vers le Canada qu’il accuse de concurrence déloyale dans au moins deux dossiers: le lait et le bois d’œuvre.

La négociation entre les trois pays a formellement commencé la semaine dernière. Cette entente, en vigueur depuis 1994, a éliminé la plupart des barrières au commerce entre les trois pays.

Selon Ottawa, les échanges commerciaux entre les deux pays ont atteint près de 882 milliards $ en 2016.

 

VIA: l’agence QMI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


CAPTCHA Image
Reload Image

WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien